• Calendrier des articles

    août 2017
    L Ma Me J V S D
    « août    
     123456
    78910111213
    14151617181920
    21222324252627
    28293031  
  • Publications récentes

    • Album : LOGO MCPR
      <b>LOGO MCPR</b> <br />
    • Album : PHOTO MCPR
      <b>MCPR</b> <br />
    • Album : MCPR
      <b>LOGO MCPR</b> <br />
  • Nombres de visiteurs

  • Visiteurs en ligne

    Il y a 1 visiteur en ligne
  • Mots-Clefs

Les cinq pierres de David

Posté par mcpr le 31 janvier 2013

L’atmosphère de miracles

4 Un homme sortit alors du camp des Philistins et s’avança entre les deux armées. Il se nommait Goliath, il était de Gath, et il avait une taille de six coudées et un empan.5 Sur sa tête était un casque d’airain, et il portait une cuirasse à écailles du poids de cinq mille sicles d’airain.Lire la suite
Les cinq pierres de David  dans Mohammed Sanogo blank

Ce passage fait une description effarante du géant Goliath qui semblait invincible aux yeux du peuple d’Israël. Goliath, c’est le problème opiniâtre qui nous semble insurmontable, qui nous épuise, nous humilie et qui constitue un affront pour Dieu : maladie, célibat, stérilité, chômage, pauvreté, problème conjugal chronique, etc.

39 David ceignit l’épée de Saül par-dessus ses habits, et voulut marcher, car il n’avait pas encore essayé. Mais il dit à Saül : Je ne puis pas marcher avec cette armure, je n’y suis pas accoutumé. Et il s’en débarrassa.
blank dans Mohammed Sanogo

Conduit par l’Esprit de Dieu, David a pris d’abord un bâton, puis cinq pierres polies dans le torrent. Il a terrassé Goliath avec une première pierre et triomphé miraculeusement de ce géant.

15 Les Philistins firent encore la guerre à Israël. David descendit avec ses serviteurs, et ils combattirent les Philistins. David était fatigué.16 Et Jischbi-Benob, l’un des enfants de Rapha, eut la pensée de tuer David; il avait une lance du poids de trois cents sicles d’airain, et il était ceint d’une épée neuve.Lire la suite
blank

Dans ce verset, il nous est révélé que David aura à tuer par la suite quatre autres philistins. Les quatre autres pierres ont spirituellement permis à David de vaincre quatre autres grandes adversités dans sa vie.

Les cinq pierres sont des instruments que Dieu nous donne pour triompher de cinq formes d’adversité majeures que nous pouvons rencontrer dans la vie. Beaucoup, face à l’adversité, veulent utiliser la pierre qui a servi à tuer Goliath pour terrasser les quatre autres géants. Or, David avait cinq pierres dans sa gibecière. A chaque géant, une pierre bien précise.

Comment créer l’atmosphère de miracles ?

L’atmosphère de miracles, c’est l’environnement spirituel que le chrétien crée pour activer un miracle de Dieu. Mais pour qu’il y ait miracle, il faut qu’il y ait un problème qui nécessite un miracle. Par exemple, pour qu’il y ait le miracle de la résurrection de Lazare, il a fallu qu’il meure et qu’il soit même déjà en état de décomposition.

Pour créer l’atmosphère de miracles, il faut :

Bien garder son cœur :

5 Il répondit : Oui; je viens pour offrir un sacrifice à l’Eternel. Sanctifiez-vous, et venez avec moi au sacrifice. Il fit aussi sanctifier Isaï et ses fils, Et il les invita au sacrifice.6 Lorsqu’ils entrèrent, il se dit, en voyant Eliab : Certainement, l’oint de l’Eternel est ici devant lui.Lire la suite
blank

David a été choisi pour être oint roi alors que personne, ni le prophète, ni son père, encore moins lui-même, ne pensaient qu’il serait choisi parmi les fils d’Isaïe. Tous regardaient à l’apparence. Dieu n’a pas regardé à l’apparence de David mais avant tout à son cœur. Pour que nous puissions nous mettre dans l’atmosphère de miracles, nous devons veiller sur notre cœur.

De quoi est-il rempli ? D’ambitions charnelles, de méchanceté et de vanité ? Dominons les désirs de la chair et appliquons le verset suivant :

23 Garde ton coeur plus que toute autre chose, Car de lui viennent les sources de la vie.
blank

Etre déterminé, à l’instar de David :

48 Aussitôt que le Philistin se mit en mouvement pour marcher au-devant de David, David courut sur le champ de bataille à la rencontre du Philistin.
blank

ou de la femme cananéenne :

21 Jésus, étant parti de là, se retira dans le territoire de Tyr et de Sidon.22 Et voici, une femme cananéenne, qui venait de ces contrées, lui cria : Aie pitié de moi, Seigneur, Fils de David ! Ma fille est cruellement tourmentée par le démon.Lire la suite
blank

Elle n’a pas redouté l’opposition de Christ ni des disciples, mais dans sa détermination, elle a provoqué Dieu. Son attitude d’adoration a déclenché son miracle !

Savoir toucher le cœur de Dieu : La perte de sang était un Goliath pour la femme dont parle la Bible dans le verset suivant :

25 Or, il y avait une femme atteinte d’une perte de sang depuis douze ans.26 Elle avait beaucoup souffert entre les mains de plusieurs médecins, elle avait dépensé tout ce qu’elle possédait, et elle n’avait éprouvé aucun soulagement, mais était allée plutôt en empirant.Lire la suite
blank

Elle a été rongée par ce mal douze ans durant. Elle s’est faufilée dans la foule pour pouvoir atteindre et toucher Jésus. Ce dernier, pourtant pressé çà et là par la foule, c’est à dire touché, peut-être même bousculé, a demandé, à la surprise de ses disciples : « qui m’a touché ? ». Cela signifie que Jésus ne se sentait pas touché par tous ceux qui étaient dans la foule qui pourtant exerçaient des pressions physiques sur lui ! Ces gens n’avaient pas créé l’atmosphère de miracles ! Mais cette femme a cru qu’en touchant Jésus, elle serait guérie ! Quelle foi extraordinaire ! Elle a ainsi dégagé une atmosphère qui a déclenché le miracle pourtant non prévu par le Seigneur. Créons l’atmosphère qui provoque le miracle et nous verrons la gloire de Dieu !

Quels sont les éléments qui gâchent l’atmosphère de miracles ?

La peur : Le Seigneur avait appelé Pierre à marcher sur l’eau, mais Pierre n’a pas pu atteindre le but car il a eu peur du vent qui soufflait. Sa crainte et son doute ont brusquement mis fin au miracle qui commençait pourtant à se réaliser. Combien d’enfants de Dieu ont peur et repoussent ainsi l’accomplissement du miracle de Dieu !

Le type de regard posé sur le problème auquel on fait face : Israël regardait la taille de Goliath et le magnifiait au lieu de magnifier la grandeur de Dieu. Il nous faut, réagir comme David et voir la petitesse de notre Goliath devant la grandeur de Dieu. C’est ainsi que nous verrons que notre problème est en fait facilement solvable par Dieu, tellement notre Père est grand !

Amen !

Publié dans Mohammed Sanogo | Pas de Commentaire »

1234
 

sac longchamp |
Jeunes professionnels de Lyon |
Depaintsa |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Youssef ALLOUCHA
| Hassan al Banna
| école islamique