• Calendrier des articles

    août 2018
    L Ma Me J V S D
    « août    
     12345
    6789101112
    13141516171819
    20212223242526
    2728293031  
  • Publications récentes

    • Album : LOGO MCPR
      <b>LOGO MCPR</b> <br />
    • Album : PHOTO MCPR
      <b>MCPR</b> <br />
    • Album : MCPR
      <b>LOGO MCPR</b> <br />
  • Nombres de visiteurs

  • Visiteurs en ligne

    Il y a 1 visiteur en ligne
  • Mots-Clefs

L’épreuve, un sujet de joie selon Dieu

Posté par mcpr le 18 octobre 2012

L’épreuve, un sujet de joie selon Dieu dans Mohammed Sanogo mohamed-150x150guillemet dans Mohammed SanogoJacques 1 : 1-3 : « Mes frères, regardez comme un sujet de joie complète les diverses épreuves auxquelles vous pouvez être exposés, sachant que l’épreuve de votre foi produit la patience. Mais il faut que la patience accomplisse parfaitement son œuvre, afin que vous soyez parfaits et accomplis, sans faillir en rien ».

Ce passage semble quelque peu paradoxal, n’est-ce pas ? Humainement parlant, les épreuves sont loin de nous procurer de la joie, au contraire, elles ont tendance à nous affliger, nous attrister voire à marquer notre vie. Peut-on regarder comme un sujet de joie complète la mort d’un être cher ? Est-ce possible de manifester la joie face à la trahison ? À l’échec ? À la déception ? Face à une épreuve qu’on ne s’explique pas, on a envie d’interroger Dieu et de lui demander : « Seigneur pourquoi ? », n’est-ce pas ?

Lorsqu’on a prié avec ferveur pour un proche malade pour qu’il guérisse et que cela ne s’est pas accompli, on a tendance à se décourager et on craint ensuite de prier pour les malades de peur de ne pas avoir de résultat positif.

Certaines épreuves peuvent même constituer de mauvais souvenirs, des bornes marquantes à vie, et malheureusement, le point de départ du découragement, de l’amertume, de l’aigreur, de la lassitude, de l’incrédulité, etc. Job, en un seul jour, a perdu biens et enfants. Mais il a loué le Seigneur ! Il a su trouver les mots pour rendre grâce au Seigneur en dépit du drame qu’il a vécu. Pas une seule fois, il n’en a voulu à Dieu.

 

21 et dit : Je suis sorti nu du sein de ma mère, et nu je retournerai dans le sein de la terre. L’Eternel a donné, et l’Eternel a ôté; que le nom de l’Eternel soit béni !22 En tout cela, Job ne pécha point et n’attribua rien d’injuste à Dieu.
blank

Que cela soit un exemple pour nous. Joseph non plus n’a pas laissé l’amertume ni la rancœur gagner son cœur malgré la trahison de ses propres frères et en dépit de toutes les épreuves qu’il a eues à traverser.

 

5 Maintenant, ne vous affligez pas, et ne soyez pas fâchés de m’avoir vendu pour être conduit ici, car c’est pour vous sauver la vie que Dieu m’a envoyé devant vous.6 Voilà deux ans que la famine est dans le pays; et pendant cinq années encore, il n’y aura ni labour, ni moisson.Lire la suite
blank

Pourquoi se réjouir malgré les épreuves ?

Lorsque notre foi est éprouvée, cela produit la patience en nous et développe notre endurance (version Parole Vivante de notre passage de base). La réponse nous est également donnée dans 1 Pierre 1 : 6-7 (version Parole Vivante) :

 

6 C’est là ce qui fait votre joie, quoique maintenant, puisqu’il le faut, vous soyez attristés pour un peu de temps par diverses épreuves,7 afin que l’épreuve de votre foi, plus précieuse que l’or périssable qui cependant est éprouvé par le feu, ait pour résultat la louange, la gloire et l’honneur, lorsque Jésus-Christ apparaîtra,
blank

Les diverses épreuves constituent en fait un test de la fermeté de notre foi, de notre engagement, de notre amour et de notre fidélité envers le Seigneur. Refuser de se réjouir face aux difficultés, penser que Dieu vous abandonne ou qu’il ne prête guère attention à vous, c’est justement échouer au test. Au contraire, se réjouir en toutes circonstances, bonnes ou mauvaises, c’est y réussir avec brillo.

Conséquence d’une telle attitude :

Cela vous rend parfait et accompli, sans faillir en rien, dit Jacques 1 : 3. La version Parole Vivante précise que notre patience se manifeste dans toute notre conduite et s’accompagne d’actes parfaits. Ainsi, vous serez plein de forces, deviendrez irréprochables et il ne vous manquera rien.

Considérons la fin que le Seigneur accorde à ceux qui se confient en lui :

 

11 Voici, nous disons bienheureux ceux qui ont souffert patiemment. Vous avez entendu parler de la patience de Job, et vous avez vu la fin que le Seigneur lui accorda, car le Seigneur est plein de miséricorde et de compassion.
blank

 

9 le Seigneur sait délivrer de l’épreuve les hommes pieux, et réserver les injustes pour être punis au jour du jugement,
blank

La qualité et la fermeté de ses engagements, de sa foi, de son amour, de sa persévérance, de sa patience, de sa fidélité, sont testées.

Recommandation :
Ne nous laissons pas, face à l’épreuve, envahir par l’amertume. Celle-ci fait pousser des rejetons, sources de troubles et d’infection. Comme Joseph, regardons les épreuves auxquelles nous sommes exposés comme un sujet de joie complète.

Publié dans Mohammed Sanogo | Pas de Commentaire »

1234
 

sac longchamp |
Jeunes professionnels de Lyon |
Depaintsa |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Youssef ALLOUCHA
| Hassan al Banna
| école islamique