• Calendrier des articles

    octobre 2017
    L Ma Me J V S D
    « août    
     1
    2345678
    9101112131415
    16171819202122
    23242526272829
    3031  
  • Publications récentes

    • Album : LOGO MCPR
      <b>LOGO MCPR</b> <br />
    • Album : PHOTO MCPR
      <b>MCPR</b> <br />
    • Album : MCPR
      <b>LOGO MCPR</b> <br />
  • Nombres de visiteurs

  • Visiteurs en ligne

    Il y a 1 visiteur en ligne
  • Mots-Clefs

Le Saint-Esprit (1)

Posté par mcpr le 31 janvier 2013

L’Esprit Lui-même vient en nous. Nous ne recevons pas une petite partie de Lui ou nous n’avons pas besoin d’être aspergés de temps en temps.
Le Saint-Esprit (1) dans Reinhard Bonnke saint-esprit-12892
©  Photographe Thanh lam – Istockphoto.com
14 car tous ceux qui sont conduits par l’Esprit de Dieu sont fils de Dieu.
blank dans Reinhard Bonnke

 

Voici les dernières paroles de Jésus Christ à Ses disciples avant Son ascension au ciel à la fin de Ses trois ans de ministère ici-bas :

8 Mais vous recevrez une puissance, le Saint-Esprit survenant sur vous, et vous serez mes témoins à Jérusalem, dans toute la Judée, dans la Samarie, et jusqu’aux extrémités de la terre.
blank

 

Il est important de noter que Jésus parla tout aussi bien de l’onction du Saint-Esprit que d’évangélisation. Ce n’était pas soit l’un soit l’autre. Ses disciples devaient recevoir une puissance et seraient Ses témoins. Les dernières instructions qu’Il donna à ses disciples avaient deux volets : Il leur promit la puissance et les envoya faire les œuvres qu’Il avait prévues pour eux.

Il y a maintes manières de décrire l’œuvre du Saint-Esprit dans nos vies. Jean-Baptiste dit que Christ nous baptiserait du Saint-Esprit. Le verbe « baptiser » est devenu un terme purement religieux mais à l’origine, c’était un mot utilisé dans les cercles du négoce qui signifiait immerger un vêtement dans de la teinture. Le tissu « baptisé » prenait la teinte de l’élément dans lequel il était trempé et absorbait sa couleur. Le tissu était dans la teinture et la teinture dans le tissu. Etre baptisé du Saint-Esprit signifie que nous sommes dans l’Esprit et que l’Esprit est en nous ; nous prenons le caractère de l’Esprit. Nous n’avons pas besoin de travailler dur pour atteindre ceci – et nous ne le pourrions pas. C’est ce qui arrive lors du baptême.

Absorber la nature de l’Esprit produit en nous ce que Paul appelle le « fruit de l’Esprit » : l’amour, la joie, la paix, la patience, la bonté, la bienveillance, la foi, la douceur et la maîtrise de soi (Galates 5 : 22-23). Ce fruit se développe dans notre caractère lorsque nous permettons à l’Esprit de travailler en nous.

Soyez remplis de l’Esprit

18 Ne vous enivrez pas de vin : c’est de la débauche. Soyez, au contraire, remplis de l’Esprit;
blank

 

L’Esprit Lui-même vient en nous. Nous ne recevons pas une petite partie de Lui ou nous n’avons pas besoin d’être aspergés de temps en temps. La Bible ne parle jamais « d’un peu » de Saint-Esprit ou « de plus » de Saint-Esprit. A la Pentecôte, chaque personne a reçu le Saint-Esprit – pas une portion ou un peu de Lui. Nous recevons le Saint-Esprit de Christ car Il est la promesse du Père.

Il nous arrive peut-être de prier pour d’autres personnes afin qu’elles soient remplies du Saint-Esprit mais nous n’avons aucune autorité pour donner le Saint-Esprit – c’est un cadeau personnel de Dieu.

En grec, il y a un temps qui est utilisé pour décrire une condition permanente, qui ne change pas. Ce temps est utilisé dans le mot « rempli » et signifie « soyez constamment rempli du Saint-Esprit ».

Les dons de l’Esprit

« Pour ce qui concerne les dons spirituels, je ne veux pas, frères, que vous soyez dans l’ignorance … Il y a diversité de dons, mais le même Esprit ; diversité de ministères, mais le même Seigneur … Un seul et même Esprit opère toutes ces choses, les distribuant à chacun en particulier comme il veut ».
1 Corinthiens 12 : 1-11

Les dons de l’Esprit ne sont jamais des talents naturels, comme un don pour la musique ou une autre forme d’art. Les dons auxquels 1 Corinthiens 12 fait référence sont des manifestations surnaturelles du Saint-Esprit.
Les dons diffèrent d’une personne à l’autre. Paul compare l’Eglise à un corps qui a beaucoup de membres ; chaque membre est unique et joue un rôle vital dans le fonctionnement de ce corps. Bien qu’il puisse y avoir une différence notoire dans la manière de fonctionner des différentes parties du corps, chacune est essentielle et aucune d’elles ne devrait être perçue comme plus importante qu’une autre.

Voilà ce que sont les dons de l’Esprit. Un croyant reçoit un don, un autre un don différent. Aucun don ne devrait être considéré comme étant supérieur ou inférieur à l’autre (1 Corinthiens 12 : 14-31). L’emphase ne devrait pas être mise sur le don pour éviter au don de devenir une idole. Celui qui reçoit le don spirituel ne devrait pas se glorifier de son don car le don peut très rapidement devenir une pierre d’achoppement.

Regardons de plus près les dons mentionnés dans 1 Corinthiens 12 : 8-10

A l’un est donnée par l’Esprit
une parole de sagesse ; à un autre,
une parole de connaissance, selon le même Esprit ; à un autre,
la foi, par le même Esprit ; à un autre,
le don des guérisons, par le même Esprit ; à un autre,
le don d’opérer des miracles ; à un autre,
la prophétie ; à un autre,
le discernement des esprits ; à un autre,
la diversité des langues ; à un autre,
l’interprétation des langues.

La parole de sagesse

Une parole (message) de sagesse est une sagesse surnaturelle, non apprise ou acquise. Cette parole a sa source dans la sagesse même de Dieu et est une capacité de saisir des choses qui dépassent l’entendement humain, une capacité de savoir que faire dans des situations spécifiques – à la gloire de Dieu. Jacques 1 : 5 nous dit que la sagesse est disponible pour tous ceux qui la demandent à Dieu.

L’aspect pratique d’une parole de sagesse devient visible dans son timing et son application. Il ne s’agit pas nécessairement d’une proclamation lors d’un culte à l’église. Une parole de sagesse peut arriver lors d’une discussion où le Saint-Esprit amène une personne à révéler une vérité divine ou une compréhension. Parfois, c’est aussi une révélation reçue lors d’une étude biblique, d’un temps de prière ou de méditation lorsque le Saint-Esprit révèle des Ecritures qui s’appliquent dans des circonstances spécifiques. Elle apporte un aspect pratique et vient parfois de façon simple, sans paraître miraculeuse ou religieuse.

Publié dans Reinhard Bonnke | Pas de Commentaire »

12345
 

sac longchamp |
Jeunes professionnels de Lyon |
Depaintsa |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Youssef ALLOUCHA
| Hassan al Banna
| école islamique